Qu'est-ce que Barzalou?

Il y a 2 réponses à cette question.  La première est que le site de Barzalou est un site web avec un nom original qui a, comme seul but, de servir comme plateau d'enseignement électronique pour des élèves du secondaire qui suivent le curriculum de l'Ontario.

Pour la deuxième réponse, je pourrais prendre du temps et vous expliquer d'où est venu le nom de Barzalou, mais lisez ce que mon fils en a dit dans un travail qu'il a du remettre, en 8ième année, dans le cadre d'une courte légende qu'il devait écrire :

" Connaissez-vous la légende des Barzalous? Si non, laissez-moi vous la raconter. Cet été, je suis allé en camping et lors d’une soirée plus fraîche, assis autour d’un feu, j’ai entendu cette histoire un peu étrange. Il y a de cela très longtemps, vers les années 1850, un groupe d’explorateurs, venus d’Allemagne par bateau, se sont égarés et sont aboutis aux abords d’une rivière, qu’on appelle aujourd’hui la rivière du Diable, située dans les Laurentides. Lorsqu’ils ont réalisé qu’ils ne retrouveraient pas leur chemin, ils ont décidés de s’arrêter pour la nuit et de mettre leurs canots hors de l’eau. Ils ont installé leur campement et ont commencé un feu. Après un bon repas, ils se sont tous endormis. Cependant, pour des raisons inconnues, ils sont tous morts pendant la nuit.

Leurs os et une partie de leurs canots n’ont été retrouvés que plusieurs dizaines d’années plus tard par des bûcherons qui coupaient le bois. Sur le bout d’un canot qui restait, on pouvait y lire le début d’un mot: BARZA... Lorsque les bûcherons ont trouvé l’endroit où les explorateurs étaient morts, des loups se sont mis à hurler dans la forêt. Les bûcherons ont eu très peur et c’est pourquoi ils ont décidé d’appeler cet endroit : « La cité des barzalous ».

N’ayant pas accepter de mourir, les esprits des explorateurs perdus hantent les passants de ce coin, depuis ce jour. Lorsqu’il y a des gens qui se promènent sur la rivière en canots durant la journée, les barzalous les voient passer et ils attendent la nuit pour les mettre dans les canots pour ensuite les noyer dans la rivière. Les barzalous croyaient que si eux ne pouvaient plus passer, personne d’autre ne pourra plus se promener non plus. Pendant plusieurs années, la rivière du Diable n’était pas très populaire. Personne ne voulait y aller en raison de toutes les morts qui y sont arrivées.

Mais, vers les années 1950, des gens ont décidé d’acheter les terrains près de la rivière et de faire un camp de vacances pour les jeunes pendant l’été. Un jour, certains des campeurs et des moniteurs sont partis pour une randonnée en canots sur la rivière et ils ne sont jamais revenus. Personne n’a jamais retrouvé leurs corps ou n’a su ce qui était arrivé. Les policiers sont venus faire des recherches et des scientifiques aussi mais sans réussir à trouver quelque chose. À ce jour, le mystère n’est toujours pas résolu.

Encore aujourd’hui, lors de randonnées en canot sur la rivière, on peut entendre des sons et on peut apercevoir des silhouettes très bizarres dans l’eau. Les accidents et les morts ne sont plus arrivées depuis longtemps mais on ne sait jamais. Aller sur la rivière du Diable est à vos risques et périls. Qui sait, les barzalous sont peut-être encore là à vous regarder. "

Rivière du diable
Modifié le: Thursday, 8 October 2015, 11:22